Son histoire

Son histoire commence il y a plus d’un siècle !

La 1ère association est dénommée l’Amicale des Anciens Elèves de l’Ecole Bonhoure. Elle est créée le 10 mai 1898, mais s’arrêtera, pour cause de guerre mondiale, en 1914.

Ce n’est que 13 ans plus tard, le 27 juillet 1927 exactement, qu’une nouvelle association, le Patronage Laïque du Groupe Scolaire de Bonhoure voit le jour. Elle est présidée par M. BELBÈZE. Le 13 octobre 1930, un certain instituteur du nom de Jean CHAUBET vient se joindre aux membres de l’association.

Celle-ci change de nom de nouveau, le 23 mai 1933, pour devenir la Maison du Patronage Laïque du Docteur Bach, la place du Docteur BACH venant d’être inaugurée.

Pendant la seconde guerre mondiale, l’association continue d’exister. Jean CHAUBET l’avait quittée pour rejoindre le maquis, il participa à plusieurs groupes de résistance. Chef départemental de "Franc-tireur", il organisa le maquis de Saint-Lys avec Jean MICOUD. Ils furent tués tous les deux par les Allemands le 12 juin 1944.

Le 15 septembre 1945, à l’initiative de M. BELBÈZE, l’association prend le nom de :
Cercle Laïque Jean Chaubet (Instituteur mort pour la France).

En 1976, les locaux du Cercle Laïque Jean Chaubet sont construits par la Mairie de Toulouse.

Aujourd’hui, elle compte près de 600 adhérents.

Elle est conventionnée par la Mairie de Toulouse qui lui confie, en outre, la gestion de la Maison de Quartier.

Toujours fidèle aux objectifs de ses fondateurs, cette Association se veut plus que jamais à l’écoute des habitants. Dans ce but, elle continue de proposer un grand nombre d’activités socioculturelles, des ateliers spécifiques pour enfants, adolescents et adultes.

Elle invite régulièrement les écoles, CLAE et structures du quartier à s’associer aux différents projets qu’elle organise au service des habitants de Bonhoure – Guilheméry et des quartiers avoisinants.








Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL-V3
Version : 4.2.98